Liste
Paru sur le blog de Profiteroles Loves Books, le 11 juin 2017

Mamie Jo est une grand-mère comme tout le monde aimerait en avoir une : elle habite à la campagne avec Papi mon Chou, aime les randonnées, la photo, les séries policières, Facebook et son teckel, Don Quichotte. Le samedi, elle va à la ville pour garder ses deux petits-enfants, Lucas et Camille. Lucas a onze ans, n’aime pas le sport et a peu de copains, contrairement à Camille, la fonçeuse. Un jour, les enfants découvrent que Momo, le sans-abri qu’ils croisent tous les jours près de l’école, a disparu. Ni une ni deux, Mami Jo et les enfants se lancent dans l’enquête, au mépris de toutes les règles et au grand dam du capitaine Duflair, bourru, pataud et complètement dépassé par cette tornade.

Momo, le SDF qui vit près de l’école de Camille et Lucas, a disparu ! Les deux enfants se sont attaché à lui et vont charger leur grand-mère, Mamie Jo, de le retrouver. Mais l’enquête va s’avérer plus compliquée que prévu, surtout que la police locale n’est pas des plus malignes…

C’est avec plaisir que j’ai découvert l’un des deux tomes sorti de la série Mamie Jo, écrite par Régis Delpeuch, auteur connu et reconnu dans la littérature jeunesse.

Mamie Jo est un personnage dynamique, que l’on n’arrête plus quand elle est lancée. C’est elle qui raconte l’histoire, à la première personne. Ancienne directrice d’école, elle rend visite à ses petits enfants Camille et Lucas les samedis, avec son fidèle teckel, Don Quichotte. Elle va s’investir dans cette histoire de disparition, montrer tout son talent et tout son génie pour la résoudre.

L’histoire est certes peu crédible sur beaucoup de points : Mamie Jo qui assomme un policier et s’en sort sans soucis, qui envoie balader des hommes plus grands qu’elle pour les enfermer, qui rentre comme dans un moulin dans un musée surveillé. Mais elle est tellement bien écrite, dynamique, pleine de suspense et bourrée d’humour qu’on passe outre. On prend plaisir à lire ce roman jeunesse, destiné plutôt à un public à partir de 8 ans. Et pourtant, je ne suis pas fan du genre polar ! 🙂

C’est avec plaisir que je découvrirai Mamie Polar – Fallait pas toucher à l’école de Mamie Jo ! 🙂

  Articles

1 2 3 5
octobre 17th, 2018

Avec comme toujours un thème de société, évoqué en filigrane

avril 24th, 2018

Régis Delpeuch s’est présenté avec beaucoup d’humour et de bienveillance

avril 24th, 2018

avril 24th, 2018

avril 24th, 2018

Depuis la création du salon, 140 écrivains ont rencontré les jeunes Sarladais, des classes de maternelle jusqu’à celles du lycée

avril 24th, 2018

Une histoire pleine de suspense et bourrée d’humour

avril 24th, 2018

Régis Delpeuch concilie très bien humour et gravité

avril 24th, 2018

Mamie Polar, une Miss Marple mariée

avril 24th, 2018

Cette fois, l’histoire est racontée par un enfant

décembre 11th, 2017

Mamie Jo ne fait plus de cadeaux