Liste

MARBOT·MARDI 21 NOVEMBRE 2017

Petite indiscrétion de la chouette Marbot !!!!

Il y a maintenant un mois de cela, Régis Delpeuch rencontrait au sein de la librairie Marbot des élèves d’une classe de 6ème du collège Michel de Montaigne.

Ci-joint le texte élaboré par les collégiens relatant cette rencontre et cet échange.

Un grand merci à eux et à leur professeure de français qui a accepté de s’engager dans cette aventure.

En ce début d’année, nous avons lu très vite Quand Marcel et ses amis ont découvert la grotte de Lascaux de Regis DELPEUCH. Nous avons eu la chance d’en rencontrer son auteur, le mardi 10 octobre 2017.

Nous étions contents d’aller dans une librairie pour rencontrer un écrivain : pour beaucoup, c’est la première fois que nous en rencontrions une en chair et en os ! Pour que tout le monde vienne, on a dû demander à une mère d’élève de conduire l’élève en béquilles, tandis que nous sommes montés à pied. On était tous émus et nous nous posions des questions : est-ce qu’il allait nous signer des autographes ? Est-ce qu’il allait créer un nouveau livre ? Dans la librairie Marbot, nous avons attendu qu’une classe termine sa rencontre avec l’auteur puis nous sommes entrés dans la salle. On était tous surpris de le voir et nous pensions en même temps avoir de la chance de le rencontrer. Nous lui avions préparé une série de questions, il a pu nous répondre malgré l’heure sacrée de la sieste !

Savez-vous s’il existe une école pour devenir écrivain ? Notre auteur nous a beaucoup parlé de livres : la vraie école pour devenir écrivain est la lecture ! Bien sûr, on nous demande en général de bien travailler, au collège, au lycée…. pour aller ensuite dans une école apprendre un métier ; mais pour celui d’écrivain, il n’y a pas d’école spéciale. On peut ne pas bien travailler à ou bien travailler à l’école, pour devenir écrivain, il faut surtout avoir de l’imagination et aimer lire. Tout le monde peut devenir écrivain que l’on soit âgé ou jeune. Chacun a donc de l’espoir ! Cet auteur écrit beaucoup et c’est sa passion. Ses horaires de travail sont très réguliers : de 8 à 9h il regarde l’actualité, c’est très important pour lui et de 9 à 12 heures, le travail commence. Puis il reprend deux heures de plus en début d’après-midi. Notre écrivain commet deux ou trois livres par an, en écoutant les conseils de sa femme… Trois choses ont donné à Régis Delpeuch envie d’écrire : tout d’abord un auteur (dont on ne connaît pas le nom) qui lui plaisait beaucoup. Ensuite sa grand-mère « Mémé Louise» lui avait dit qu’il devait arrêter de lire, sinon sa tête aurait explosé. Il lui aurait répondu : « Mais mémé, tu lis depuis ton enfance, ta tête n’a pas explosé malgré tes soixante-dix ans ! » Sa grand mère restera un modèle toute sa vie. A l’âge adulte, devenu professeur d’école, le Périgordin a eu un vrai coup de cœur en lisant cet auteur que nous aimons tant : Charlie et la chocolaterie de Roald Dalh. Le professeur des écoles l’a lu sans interruption et sans manger, ce qui est pour lui un exploit ! Pour sa classe de CM2 le maître d’école aurait écrit deux petites histoires, il les avait trouvées tellement mauvaises qu’elles finirent jetées à la poubelle… Puis M. Delpeuch a inventé une nouvelle histoire, plus longue dont les chapitres étaient lus au fur et à mesure ; ses élèves en étaient ses premiers lecteurs. Il est ensuite allé voir un éditeur qui a accepté son livre et sa carrière a commencé, c’était simple ! Pour continuer, L’ortogaffeur et Rififi au collège lui ont apporté du succès ; ces livres continuent à beaucoup plaire dans les écoles primaires.

Comment lui était venue l’idée de travailler sur la découverte de la grotte de Lascaux ? Un monsieur travaillant dans l’édition demanda, à Régis Delpeuch d’écrire un livre historique. L’écrivain commença à réfléchir. Comme il n’habitait pas loin de la fameuse grotte de Dordogne, il décida d’ écrire un livre qui s’appelait Quand Marcel et ses amis ont découvert la grotte de Lascaux. Il choisit de raconter l’histoire en se mettant dans la peau de Marcel. Les derniers livres que M. Delpeuch vient d’éditer sont : Don Quichotte, un classique qu’il a adapté pour enfants ; l’auteur nous en a lu d’ailleurs quelques pages pour rencontrer ce personnage qui semblait amusant car fou. Mamie polar, c’est une série de trois romans policiers. Il travaille sur le quatrième et il prend beaucoup de plaisir à les écrire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  Articles

1 2 3 5
octobre 17th, 2018

Avec comme toujours un thème de société, évoqué en filigrane

avril 24th, 2018

Régis Delpeuch s’est présenté avec beaucoup d’humour et de bienveillance

avril 24th, 2018

avril 24th, 2018

avril 24th, 2018

Depuis la création du salon, 140 écrivains ont rencontré les jeunes Sarladais, des classes de maternelle jusqu’à celles du lycée

avril 24th, 2018

Une histoire pleine de suspense et bourrée d’humour

avril 24th, 2018

Régis Delpeuch concilie très bien humour et gravité

avril 24th, 2018

Mamie Polar, une Miss Marple mariée

avril 24th, 2018

Cette fois, l’histoire est racontée par un enfant

décembre 11th, 2017

Mamie Jo ne fait plus de cadeaux